maquette

 

Alain GERVREAU ­ Violoncelliste

 

Après avoir obtenu une Médaille d’or à l’unanimité au Conservatoire National de Région de DIJON en 1977, A. Gervreau accompli ses études supérieures au Conservatoire Supérieur de MANNHEIM-HEIDELBERG en Allemagne avec Daniel Grosgurin (violoncelle).

En 1986, alors qu’il participe à la saison de l’Orchestre du Capitole de TOULOUSE, il entreprend un cycle d’études spécialisées au Conservatoire National Supérieur de Musique de PARIS, dans les classes de Christophe Coin et William Christie (Premier prix en 1990).

Depuis, il a participé aux activités des orchestres baroques tels que : Les Arts Florissants (W.Christie), Les Musiciens du Louvre (Marc Minkowski) et Le Concert Spirituel (Hervé Niquet), l'Orchestre Baroque de Limoge (Christophe Coin).

Il est également demandé comme violoncelle principal dans les ensembles de musique de chambre tels que : Aurora (Enrico Gatti), Ensemble 415 (Chiara Banchini), Zarabanda (Alvaro Marias), Concerto (Roberto Gini), Sine Titulo (Odile Edouard), Il Gardellino (Jan De Winne), Gallimathias musicum (Laura Alvini).

En 1997-1998, il accompagne Thereza Berganza à la basse continue lors de tournées internationales, et en 2004 effectue sa première tournée au Japon en formation de sonate et de musique de chambre.

A.Gervreau a enregistré en première mondiale (1996-1998) les livres II et III de l’Žuvre de J.B. BARRIERE pour violoncelle et basse continue avec l’ensemble Concerto di Bassi .

Il donne régulièrement des concerts avec les Suites de J.S. Bach pour violoncelle seul et, en mai 2000, a réalisé sa première intégrale pour l'Université de Madrid.

Professeur de violoncelle baroque au Conservatoire National de Région de TOULOUSE depuis 1994 ; il est également professeur de violoncelle et de musique de chambre au département "Instruments historiques" du Conservatoire Royal Supérieur de BRUXELLES, depuis la rentrée 2000.

 

Invité à donner plusieurs master-class et stages d’été: à Venise (le violoncelle à Venize), Milan (la basse continue à la basse d’archet) et Urbino (2004 ­ l’école française du violoncelle au XVIIIème siècle // 2005 - Les premières partitions pour violoncelle seul à Bologna (ricercares) et Modena (dances) redécouvertes à travers l’improvisation sur des basses (XVIIème siècle // 2006 ­ Programme libre) (Italie), à Fribourg (les suites de J.S.Bach à la lumière des premières pièces italiennes) et Genève (Suisse), et à Bourgoing, Souvigny en Sologne (XVIIème siècle et improvisation). Ainsi qu’une conférence sur les premières musique pour violoncelle seul à l’occasion de « Violoncello 2005 » (Bruxelles).

Sur instruments originaux, A.Gervreau a interprété en formation de sonate avec basse continue ou avec pianoforte une grande partie du répertoire baroque et classique (avec Yasuko Bouvard, Davitt Moroney, Yves Rechteiner, Freddy Eichelberger, Laura Alvini, Laurent Stewart, Arnaud Pumir, Patrick Ayrton, Jan-Wilhelm Jansen, Arthur Scoonderwoerd) et aborde également le répertoire du XIXème siècle avec Marcia Hadjimarcos (piano).

 

Il a réalisé en 2005 un site internet ( HYPERLINK "http://pmg3alain.free.fr" http://pmg3alain.free.fr) consacré au violoncelle baroque, dans lequel il a placé un dictionnaire des violoncellistes et des compositions pour violoncelle des époques baroques et classiques.